UNE COURTE DOSE DE PATRIMOINE
Numéro 30
Visualiser ce mail sur le web
Podcast

Retrouvez les courtes doses de patrimoine en podcast audio...

> ECOUTER

Un siècle de grenades

La broderie au fil d’or se pratique et se transmet sur le territoire du Haut-Forez depuis la fin du XIXème siècle. Originaires de Saint-Julien la Vêtre, les ambitieuses sœurs Chauvel importent le savoir-faire de Paris et l’initient dans la région de Noirétable. Dès lors et pendant plus d’un siècle, des générations de femmes se transmettent cette précieuse technique. Petites mains de l’ombre, elles brodent en grandes séries les « grenades » et autres distinctions militaires. Par analogie, ces brodeuses de grenades deviennent des « Grenadières ».
Après l’âge d’or de l’entre-deux guerres et celui de la reconstruction, les marchés militaires s’effondrent et les commandes se diversifient. Ainsi, les Grenadières mettent leur savoir-faire au service des représentants de l’Etat, des compagnies d’aviation, des hauts dignitaires, des hôtels de luxe mais aussi des honorables membres de l’Académie Française.
Depuis 2002, la Maison des Grenadières, atelier-musée de la broderie au fil d’or rend hommage à ce savoir-faire unique sur la commune de Cervières. La dernière grenadière prend sa retraite en 2012 mais une brodeuse d’art perpétue sa technique.

Sociologie du travail

A ce jour, les registres font état de plus de mille grenadières, toutes payées à la pièce. Ce travail à façon est une des spécificités de l’activité. Au siècle dernier, les grenadières, souvent femmes de paysans, produisent leurs broderies en séries pendant les « heures creuses ». Le travail est organisé par les « facteurs de fabrique », intermédiaires entre les commanditaires et la main d’œuvre. Ces entrepreneurs organisent de brèves cessions d’essais pour vérifier l’aptitude des volontaires à la broderie, contingentent la matière première, distribuent le travail à des dizaines de femmes et contrôlent la qualité des réalisations. Ce travail gagne-pain est un moyen d’accéder au salariat pour ces femmes du monde rural, d’améliorer le quotidien et d’acquérir un semblant d’autonomie financière.
Cette production en grande série disparaît progressivement pendant la deuxième moitié du XXème siècle, laissant place à l’industrialisation, à la délocalisation de la production à l’étranger et au recours à d’autres matériaux moins onéreux que la cannetille.
Dans les dernières décennies, une minorité de ces femmes devient grenadières à temps plein. Il s’agit des plus talentueuses à qui l’on confie des commandes plus élaborées et plus complexes. L’épanouissement dans le travail est grandissant, mais la délocalisation en Inde et au Pakistan signe l’arrêt de la production et de la contractualisation des grands marchés au début des années 2000.
L’ouverture de la Maison des Grenadières en 2002 permet de sauvegarder ce savoir-faire et depuis quelques années, de promouvoir cette activité comme véritable métier d’art.

Un savoir-faire toujours vivant

 

Depuis 2012, l’Association des Grenadières du Haut-Forez s’attache à préserver, à transmettre et à développer ce savoir-faire de niche en répondant aux commandes et en dispensant des formations de broderie. Marine Ferrand, brodeuse professionnelle, assure ces formations ainsi que les démonstrations aux visiteurs du musée mais elle n’est pas grenadière. Marine est diplômée d’un Brevet des Métiers d’Art option broderie main et a bénéficié des conseils avisés d’une ancienne grenadière à son arrivée dans la Loire. La broderie au fil d’or n’a désormais plus de secret pour elle. Sa maitrise des autres techniques de broderie lui permet en outre de créer des pièces aux accents contemporains, de faire danser les matières et d’ancrer la broderie or dans le XXIème siècle.
Rendez-vous sur le site internet de la Maison des Grenadières
Cet article vous est proposé par...

Anastasia Sanchez
Responsable de la Maison des Grenadières
Atelier-musée de la broderie au fil d'or
anastasiasanchez@loireforez.fr
04 77 24 98 71
Retrouvez toutes les "Courtes doses de Patrimoine" en Loire Forez
CLIQUEZ ICI
Twitter
Facebook
Site internet
Email
Instagram
Copyright © 2020 Office de tourisme Loire Forez, Tous droits réservés.
Vous recevez cet email car vous êtes membre du club des Clefs de Loire Forez

Notre adresse :
Office de tourisme Loire Forez
17 boulevard de la Préfecture
Montbrison 42600
France

Add us to your address book


Vous souhaitez changer comment vous recevez nos mails d'informations ?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire de cette liste.

Email Marketing Powered by Mailchimp






This email was sent to << Test Adresse mail >>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Office de tourisme Loire Forez · 17 boulevard de la Préfecture · Montbrison 42600 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp