UNE COURTE DOSE DE PATRIMOINE
Numéro 37
Visualiser ce mail sur le web
Podcast

Retrouvez les courtes doses de patrimoine en podcast audio...

> ECOUTER

La légende des reliques de Saint-Rambert

 

Il y a près de neuf siècles, dans les Monts du Lyonnais, on vit passer un voyageur en habits de paysan. Il portait sur ses épaules un sac, qui ne semblait pas bien lourd car le paysan marchait joyeusement, en chantant des cantiques qui se répétaient en écho dans la vallée de l’Yseron. De temps à autre, le voyageur s’arrêtait, et déposait son sac sur le sol ou sur un rocher. Et c’est alors que miracle ! Le rocher ou le sol, bien qu’aride, se couvrait immédiatement d’un tapis de fleurs, roses, rouges, bleues, sans que cela ne semble étonner le paysan. Soudain, en entrant dans une forêt, le paysan frémit. Un loup tenait dans sa gueule un agneau. Le voyageur effrayé plaça son sac devant lui, tel un bouclier. Le loup se mit à remuer la queue, comme un chien, et déposa l’agneau au pied du marcheur avant de repartir. Le paysan était en train de rôtir l’agneau lorsqu’il entendit un cor de chasse sonner, et il vit déboucher un cerf, qui s’arrêta près de lui et s’agenouilla devant le sac déposé au sol. Aussitôt, des chiens de chasse arrivèrent, suivis par des cavaliers, mais n’osèrent s’approcher du cerf.  
        « Par ma barbe, qu’est-ce ceci ?, s’écria le comte de Forez. […]
         Holà manant, de quel sortilège te sers-tu pour attirer à toi les cerfs de mes domaines ? Le voyageur ôta son chapeau et désigna son sac :
         « Messire, voici les sortilèges dont je me sers. C’est le corps du bienheureux Saint-Ragnebert, dont vous avez sans doute entendu parler.
         Oui vraiment ! répondit le comte, c’était un évêque du Bugey, pays de notre cousin le comte de Savoie. Et où portes-tu ces reliques ?
         Messire, je vais vous raconter l’histoire :Dans mon pays, qui est voisin de la puissante abbaye de l’île Barbe, tout le monde a foi et recours à Saint Ragnebert, mais nous ignorions où était sa sépulture. Une nuit, je me réveillai en sursaut et devant moi se tenait le Saint en habit d’évêque qui me dit « Va demain creuser au pied du grand orme, tu trouveras mes ossements, et tu les transporteras au monastère de Saint-André, dans la ville d’Occacium dans le comté du Forez ». Je crus d’abord avoir rêvé, mais pendant trois nuits de suite j’eus la même vision. Je suis donc allé creuser sous l’orme, et j’y ai découvert les ossements. »
Abasourdi, le comte s’agenouilla, ainsi que tous ses compagnons. La comtesse elle-même se jeta éplorée devant les reliques et dit :
         « Grand Saint, je vous ferai construire une belle chapelle si vous m’obtenez du Ciel la grâce de donner un héritier à mon seigneur ! »

Le comte, ému, embrassa son épouse sur le front, et elle sentit alors ses entrailles tressaillir. Neuf mois plus tard, elle mettrait au monde un beau fils qui devint lui aussi Comte de Forez à la mort de son père.
Le comte demanda au paysan de l’accompagner, et ils préparèrent un beau et grand cortège où il invita ses vassaux, afin de se rendre tous à Occiacum dans le Forez. La comtesse offrit son plus beau manteau en soie rose lamée d’or pour recouvrir les ossements. Ils partirent alors du château d’Yseron, en procession, en direction d’Occiacum. Lorsqu’ils arrivèrent à la Loire, ils furent coincés car la Loire était gonflée par la fonte des neiges, et l’on n’avait ni pont ni barque pour traverser. Mais le voyageur demanda aux porteurs des reliques de le suivre, alors qu’il mettait un pied dans l’eau. Soudain, la Loire s’ouvrit, et laissa un passage, telle la Mer Rouge pour les Hébreux dans la Bible. Le cortège put passer les pieds au sec, et on peut encore apercevoir 1000 ans plus tard leurs empreintes de pas lorsque le fleuve est bas.
Tout au long de la route, le voyage était parsemé de miracles ; ainsi, une source jaillit pour désaltérer le cortège. Et ils arrivèrent enfin à Occiacum, où ils furent accueillis par les habitants et les moines du prieuré en grande fête. A partir de cette date, on rebaptisa la ville qui prit le nom de Saint Rambert, et l’on plaça les reliques du Saint dans l’église Saint André.
On ne sait pas ce qu’il advint du paysan, mais assurément il avait mérité sa place au Paradis.

> Aujourd'hui...

Les reliques de Saint Rambert, ainsi que celles de Saint Domitien, se trouvent aujourd’hui dans l’église Saint André, quartier Saint Rambert à Saint Just Saint Rambert. Elles ont été sauvées de la destruction à la Révolution par une paroissienne qui les cacha dans son coffre à blé, et les restitua au curé en 1796.
La tradition prétend que la chasuble des reliques de Saint Rambert qu’on a retrouvée a été cousue à partir du tissu donné par la comtesse de Forez. La chasuble est aujourd’hui visible au Musée des Civilisations Daniel Pouget à Saint Just Saint Rambert.
L’église est en accès libre, le plus souvent ouverte. Une clé est disponible en prêt à l’office de tourisme de Saint Rambert.
Pour en savoir plus sur Saint Rambert et connaître l’Histoire derrière la légende, nous vous conseillons les publications Saint-Rambert, une histoire, un culte, un patrimoine du Groupe de Recherches archéologiques de la Loire, ainsi que Histoire de Saint Rambert des Amis du Vieux St-Just St-Rambert.
Cet article vous est proposé par...

Alice DURIS
alice@loireforez.com
04 77 96 08 69

Sources documentaires :
Extrait et citations en italique : GRAS L.-Pierre, Les évangiles des quenouilles foréziennes – Légendes, éd. Horvath, 1974.

Retrouvez toutes les "Courtes doses de Patrimoine" en Loire Forez
CLIQUEZ ICI
Twitter
Facebook
Site internet
Email
Instagram
Copyright © 2020 Office de tourisme Loire Forez, Tous droits réservés.
Vous recevez cet email car vous êtes membre du club des Clefs de Loire Forez

Notre adresse :
Office de tourisme Loire Forez
17 boulevard de la Préfecture
Montbrison 42600
France

Add us to your address book


Vous souhaitez changer comment vous recevez nos mails d'informations ?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire de cette liste.

Email Marketing Powered by Mailchimp






This email was sent to << Test Adresse mail >>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Office de tourisme Loire Forez · 17 boulevard de la Préfecture · Montbrison 42600 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp

MESURES SANITAIRES EN VIGUEUR POUR LES VISITES GUIDEES & ANIMATIONS

Port du masque obligatoire dans les espaces intérieurs.

Le "Pass Sanitaire" est obligatoire pour les personnes de 18 ans et plus, pour toutes les visites guidées et animations.

Pour rappel, un pass sanitaire valide correspond :

– un schéma vaccinal complet terminé il y a au moins 7 jours

– un test PCR de moins de 72h

– un résultat COVID positif il y a au moins 11 jours et moins de 6 mois.


Office de Tourisme Loire Forez +33 (0)4 77 96 08 69



Soyez connecté(e)s avec votre territoire ! Rejoignez les Clefs de Loire Forez...